luna 1

Lune -

Qu'est-ce qu'était la Mission Luna 1 ?

de lecture - mots

Qu'est-ce qu'était la mission Luna 1 ?

Dans cet article de blog, nous allons vous présenter la première mission réussie du programme soviétique Luna.

3, 2, 1... Lift Off ! 🚀

Un début de programme spectaculaire 

Luna 1 était une sonde spatiale de l'Union soviétique. C'était la première mission du programme Luna et c'était le premier vaisseau spatial à atteindre la Lune. Luna 1 a fait des découvertes scientifiques clés et c'est l'une des meilleures réalisations du programme spatial de l'Union soviétique.🏆

Conception de la sonde Luna 1

Le vaisseau spatial avait une forme sphérique. Cinq antennes sortaient d'une extrémité et des ports d'instruments sortaient de la surface de la sphère. Elle portait également divers emblèmes métalliques soviétiques.

Luna 1

Répliques de la sonde Luna 1 dans des musées soviétiques.

Instruments du satellite Luna 1

Luna 1 disposait d'un équipement radio, d'un émetteur de poursuite et d'un système de télémesure pour communiquer avec la Terre. L'engin spatial transportait également plusieurs appareils scientifiques. Parmi eux figuraient un magnétomètre, un dispositif de mesure des champs magnétiques, un compteur à scintillation, un dispositif de détection des particules à haute énergie et un compteur Geiger (dispositif de mesure des radiations). Luna 1 transportait également un détecteur de micrométéorites et d'autres équipements.

Quatre antennes fouet et une antenne rigide montée sur la sphère assuraient la communication. L'énergie était fournie par des piles à l'oxyde de mercure et à l'oxyde d'argent.

Caractéristiques de Luna 1

Masse brute : 361,3 kg (795 lb).

Hauteur : 1,21 mètres.

Matériau de la sonde : aluminium et magnésium.

Système de propulsion : aucun.

Vitesse : 11,38 kilomètres par seconde par rapport à la surface de la Terre.

Objectifs principaux

Nuage Gaz Luna 1 et Éxposition

Image 1 : nuage de gaz photographié par Mstislav Gnevyshev.

Image 2 : réplique du cône de la fusée dans une exposition en 1969.

Les principaux objectifs de la mission étaient de mesurer la température et la pression à l'intérieur du véhicule spatial, d'étudier les composants gazeux de la matière interplanétaire et le rayonnement corpusculaire du Soleil, de mesurer les champs magnétiques de la Terre et de la Lune, d'étudier les particules météo dans l'espace, d'étudier la répartition des noyaux lourds dans le rayonnement cosmique primaire, et d'étudier d'autres propriétés des rayons cosmiques.🌌

Résultats

Les mesures obtenues au cours de la mission ont fourni de nouvelles données sur la ceinture de radiation de la Terre et sur l'espace extra-atmosphérique, la découverte que la Lune n'avait pas de champ magnétique et qu'un vent solaire, un fort flux de plasma ionisé émanant du Soleil, traversait l'espace interplanétaire.

 Lampe Lune

Récap' de la mission Luna 1

Le 2 janvier 1959, après trois tentatives infructueuses, l'URSS a finalement réussi à lancer un vaisseau spatial au-delà de l'orbite terrestre. Le lanceur à trois étages 8K72 n° B1-6, nommé SS-6 Sapwood (basée sur le missile balistique R-7), a décollé de l'aire de lancement n° 1 au cosmodrome de Baïkonour à 19 h 41 min 24,1 s, heure de Moscou. Il transportait le vaisseau spatial E1 n° 4 destiné à s'écraser sur la Lune sur une trajectoire d'échappement directe, sans entrer préalablement en orbite terrestre. 

Le 3 janvier 1959, à une distance d'environ 113 000 km de la Terre, l'engin spatial a libéré un nuage de gaz de sodium (1 kg), visible au-dessus de l'océan Indien avec la luminosité d'une étoile de sixième magnitude, afin que les astronomes puissent suivre la sonde et aussi pour servir d'expérience sur le comportement du gaz dans l'espace.🛰️

Toujours le 3 janvier 1959, après avoir atteint sa vitesse d'échappement, Luna 1 s'est séparée de son troisième étage de 1472 kg. Le troisième étage, de 5,2 m de long et 2,4 m de diamètre, a voyagé tout du long aux côtés de Luna 1.

Fusée SS 6 Sapwood

Fusée SS-6 Sapwood, alias R-7 Semiorka.

Luna 1 était destinée à percuter la surface de la Lune. Cependant, le 4 janvier 1959, elle est passée à moins de 5995 km de la surface de la Lune après 34 heures de vol et à cause de plusieurs erreurs de vols, a commencé à orbiter autour du Soleil entre les orbites de la Terre et de Mars, où elle est toujours en orbite actuellement (sur une orbite de 450 jours). Ainsi, Luna 1 est devenue le premier vaisseau spatial à orbiter autour du Soleil.

Le 5 janvier 1959, vers 10 heures, heure de Moscou, la sonde a cessé d'émettre après une mission de 62 heures (alors que ses batteries n'étaient certifiées pour fonctionner que pendant 40 heures), elle avait atteint une distance de 597 000 kilomètres dans l'espace, depuis la Terre.🌍

Le 14 janvier 1959, la sonde devait atteindre le périhélie (le point le plus proche du Soleil) de son orbite, passant à 146,4 millions de kilomètres de celle-ci. Au début du mois de septembre de la même année, la sonde devait atteindre l'aphélie, située à 197,2 millions de kilomètres du Soleil.

Des années après le lancement de E1 n°4, les sources soviétiques officielles ont commencé à identifier la mission comme étant Luna-1.

 

Merci d'avoir lu cet article de blog sur la première mission du programme Luna : Luna 1.🛰️

Si vous êtes intéressé par d'autres articles sur la conquête spatiale, nous vous invitons à visiter notre blog.

À très bientôt chez Le Petit Astronaute !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Entrez votre e-mail et bénéficiez d'offres uniques et de toutes nos informations en avant-première !